O U I C O D I N G

Les entreprises portent de plus en plus l’attention sur l’attitude, la motivation et les comportements d’un (futur) membre de leur équipe ! Les diplômes et l’expérience ne sont donc plus les seuls atouts des candidats pour un projet, particulièrement pour un développeur freelance. Il est facile de penser que dans le monde de la technologie, seules les compétences techniques des développeurs ont leur importance. Or, un codeur qui ne sait pas communiquer avec son client ou s’adapter à la demande du projet peut rapidement poser problème pour l’entreprise qui l’emploie. En tant que développeur, tu dois donc aussi miser sur tes “soft skills”. Mais qu’est-ce que les soft skills ? Et quels sont les soft skills indispensables pour devenir un développeur à succès ? Réponses à toutes tes questions dans cet article.

– C’est quoi les Soft Skills ?

Les soft skills sont les compétences non-techniques qui font référence aux qualités humaines et à la personnalité. Elles complètent les hard skills, qui correspondent à vos compétences professionnelles, acquises par l’école, la formation ou l’expérience. 

Les soft skills correspondent au savoir-être en entreprise. Par exemple, communiquer correctement avec son manager, ses collaborateurs et ses partenaires est un soft skill. Et vous le comprenez bien ici… Cette compétence vous démarque très vite des développeurs qui ne savent pas communiquer. 

Néanmoins, les soft skills peuvent s’acquérir au fil des expériences et de son parcours professionnel. Il est notamment possible de suivre des formations ou des coachings pour développer ses qualités humaines, très utiles dans le milieu du développement informatique. En tant que programmeur, vous pouvez aussi suivre des vidéos en ligne qui vous aident à résoudre un problème particulier, si vous l’avez déjà conscientisé. Nous pouvons citer notamment les fameux TEDx Talks, durant lesquels un intervenant s’exprime sur un sujet particulier. Souvent liés à des problématiques professionnelles et personnelles, les TEDx Talks sont un excellent moyen de comprendre comment faire évoluer ses soft skills.

Les soft skills sont un moyen de devenir un développeur à succès, mais aussi de prendre plus de plaisir dans son travail. En effet, les compétences personnelles qui permettent d’harmoniser ses relations avec les autres, d’être un professionnel impliqué et reconnu par ses pairs offrent plus de satisfaction et de bonheur au développeur

– Les soft skills nécessaires en programmation

Le domaine de l’informatique est particulier. Seulement, vous allez découvrir que certaines compétences que l’on ne pense pas utiles en tant que développeur génèrent un changement radical vous offrant plus de satisfaction, de bien-être et de reconnaissance dans vos missions. 

Contextualiser son raisonnement

Rien n’est absolu, tout est relatif. Ce qui est vrai sur un projet, ne le sera pas sur un autre. Vous devez constamment adapter vos connaissances, vos compétences et votre expérience à un nouveau problème, un nouveau projet et un nouveau raisonnement. Le prêt à appliquer n’existe pas dans le développement. Même si vos connaissances et compétences sont transposables d’un projet à un autre, vous devez adopter une réflexion pour répondre au mieux à la demande.

L’anticipation des problèmes, blocages

Les problèmes… Un développeur y fait face tous les jours ! Plus ou moins complexes, un blocage prend parfois un temps considérable en programmation. C’est pourquoi il est primordial de les anticiper. Prévenir, c’est mieux que guérir : c’est vrai aussi dans le développement informatique. 

La communication permanente

Avec les équipes, le client, les intervenants, les partenaires… Les développeurs travaillent toujours en équipe, même si les clichés des séries télévisées font souvent penser le contraire ! Ainsi, un codeur doit être capable de s’intégrer facilement dans un groupe et avoir le sens du collectif

En outre, la communication est très importante pour vulgariser la technique auprès des équipes qui ne sont pas à même de comprendre la technologie aussi bien que vous. 

L’empathie avec ses partenaires

Quelques fois, certains professionnels ne comprennent pas le stress d’un client ou la réaction à un problème soudain. Ils n’adoptent pas le comportement adéquat et vont donc générer des tensions.

Vous devez savoir vous mettre dans les bottes de la personne qui est en face de vous. Si elle est stressée, a peur ou manque de confiance, vous devez la comprendre. Grâce à la compréhension de l’autre, vous êtes capable de mieux réagir et de mettre en place les bonnes actions pour la satisfaire

La curiosité tech (sur tous les sujets)

Dans tous les domaines, les professionnels doivent rester informés pour se tenir à la page et implémenter les dernières innovations dans leurs processus. Et dans le développement informatique, encore davantage ! De nouvelles mises à jour sortent sans arrêt, offrant de nouvelles fonctionnalités et de nouveaux systèmes pour faciliter votre travail au quotidien. 

Pour suivre cette actualité et toujours être au courant des dernières actualités, prenez le temps d’effectuer une veille tous les jours. Entre 15 et 30 minutes de veille est suffisant pour lire les articles de votre secteur d’activité !

L’organisation et la gestion de son temps

La gestion de son temps est capitale pour avancer un projet tout en tenant les délais impartis. Un développeur doit donc être organisé pour avancer le projet efficacement, tout en planifiant à l’avance les actions menées pour tenir informés son équipe, ses partenaires et ses clients. 

Auto-discipline (encore plus forte que la motivation)

Lors du déroulement d’un projet, la motivation est souvent très forte lors des premières semaines. Le challenge est excitant et vous devez faire face à des défis qui vous stimulent. Mais après cette phase d’excitation, la motivation peut rapidement chuter… C’est justement à ce moment que la discipline vient prendre le dessus sur la motivation.

Créer des bonnes habitudes est essentiel pour devenir un développeur à succès. Concevez une routine, qui vous permet d’entrer dans votre cocon et d’être productif, que vous répéterez chaque jour. Cette discipline permet d’être régulier et toujours se diriger vers la bonne voie dans votre mission.

La flexibilité et l’adaptation

Aucun projet n’est le même, aucun client n’est le même… Et c’est ce qui fait aussi la beauté du métier de développeur. Mais cela demande de la flexibilité et de l’adaptation à plusieurs niveaux. 

Tout d’abord, au niveau de la communication avec le client. Certains aiment avoir des rapports réguliers par écrit. D’autres préfèrent davantage des appels hebdomadaires ou bi-mensuels pour connaître l’avancée du projet. Vous devez donc vous adapter pour satisfaire vos clients et vos partenaires

Mais aussi au niveau de la technique… En effet, chaque projet demande de résoudre un problème différent : vous devez donc adapter votre raisonnement au contexte auquel vous faites face.

Savoir prendre des décisions

Lorsque vous prenez une décision dans laquelle vous croyez fermement, vous êtes capables d’emmener un groupe avec vous. C’est ce que le développeur doit vivre dans le projet sur lequel il consacre son temps. Il doit assumer ses décisions auprès de ses partenaires et de ses clients. Pourquoi avoir résolu ce problème avec cette méthode ? Pourquoi avoir effectué une modification sur une partie du code ? La programmation entraîne des décisions multiples à longueur de journée. Vous devez simplement pouvoir les assumer et les expliquer.

La créativité et savoir oser

Ce point fait écho au précédent… Certaines décisions ne sont pas faciles à prendre : il faut savoir oser. Votre intuition et votre expérience de développeur vous poussent à faire des choix que d’autres ne feraient peut-être pas… C’est cette créativité qui sera mise en avant et appréciée par les clients : vous savez sortir des sentiers battus quand cela est nécessaire pour le bien d’un projet. 

On associe souvent le code à un esprit très mathématique. Cependant, résoudre un problème demande parfois une grande créativité. Développez-la lors de vos projets en équipe !

– Conclusion : les 9 soft skills de développeur

Vous l’avez compris, les soft skills sont indispensables pour devenir un développeur à succès. En parallèle de votre apprentissage de compétences techniques, pensez à développer vos compétences humaines et votre personnalité pour posséder des qualités techniques et humaines qui vous feront sortir du lot. 

Vous souhaitez rejoindre la communauté OUIcoding ? Envoyez-nous votre CV à [email protected].

Articles Similaires

OUIcoding facilite, permet, promeut et célèbre l’innovation !

Suivez-nous

Email: [email protected]
Tél: +33 1 84 19 03 47 
Tél: +33 6 58 26 23 59