O U I C O D I N G

La publication de la version 5.0 du framework Bootstrap est prévue pour la fin du printemps de cette année et pour l’instant, des changements continuent à y être apportés. Le dernier changement notable est l’abandon du support des dernières versions du navigateur Internet Explorer (IE). La nouvelle version de Bootstrap supprimera la prise en charge du navigateur non seulement pour Internet Explorer 10, mais aussi pour 11. Cela fait suite à l’annonce en février 2019 de la suppression de la bibliothèque jQuery pour se tourner vers du JavaScript pur.

Bootstrap est sans doute le framework HTML, CSS et JavaScript le plus populaire pour développer des projets mobiles first et responsives sur le Web. Il propose des outils utiles à la création du design de sites et d’applications Web. Bootstrap contient des bouts de codes HTML et CSS pour des boutons, outils de navigation et autres éléments interactifs, ainsi que des extensions JavaScript en option. Bootstrap 4.0 a été publiée en janvier 2018 après plus de trois 3 ans de développement et sa version 5 est en développement depuis l’année dernière.

La version 4.0 a été présentée comme une réécriture complète de la bibliothèque. Ainsi, il y a eu beaucoup de changements incompatibles avec les versions précédentes. Comme la version 4.0, la version 5 est aussi une version majeure qui annonce plusieurs ruptures avec ses prédécesseurs. Dernièrement, l’équipe de développement du framework CSS a enclenché la suppression du support d’IE. L’information vient d’un commit effectué il y a quelques semaines sur la page GitHub de l’outil. Alors, quel impact cela aura-t-il sur les développeurs à l’avenir ?

Pour les uns, il était pénible de devoir toujours prendre du recul et de faire des corrections spécifiquement pour les navigateurs IE. Selon ces derniers, la plupart du temps, cela rend le développement beaucoup moins amusant, mais également, cela augmente considérablement le temps mis pour réaliser les projets. Ainsi, ils estiment que cette décision va améliorer le développement avec Bootstrap et, compte tenu du fait que l’utilisation d’IE 11 va régulièrement diminuer au cours des prochaines années, cette fonctionnalité sera de moins en moins exigeante.

À ce propos, selon les statistiques d’utilisation d’IE de W3counter, un site qui propose des statistiques sur la part de marché des navigateurs et plateformes, l’utilisation d’IE 10 a chuté de manière drastique en dessous de 1 % depuis le début de 2017. Plus important encore, Internet Explorer 11 est passé d’environ 9 % en 2015 à 2-3 % à partir de 2017, mais depuis lors, il semble s’être stabilisé dans cette fourchette. Toutefois, Microsoft entend prendre en charge IE 11 jusqu’à la fin de la prise en charge de Windows 10, c’est-à-dire le 14 octobre 2025.

Par ailleurs, Microsoft ne recommande plus l’utilisation d’IE, mais il conseille désormais d’utiliser son navigateur Edge qui s’appuie désormais sur le moteur Chromium. Mais pourquoi continue-t-il de supporter IE ? En réponse, c’est parce que certaines personnes continuent à l’utiliser. Il s’agit par exemple des personnes qui ne se soucient pas beaucoup du navigateur qu’elles utilisent ou de certaines grandes entreprises qui ne se sentent pas prêtes à investir dans la mise à jour de leur infrastructure. N’y aura-t-il pas de situations dans lesquelles ce support sera nécessaire ?

D’après certains développeurs, il est probable que oui. On peut citer par exemple le cas particulier des projets ciblés sur les entreprises. Alors, que ferons-nous dans ce cas ? L’on procédera probablement comme dans le cas d’autres outils. Bien qu’il n’y ait plus de support officiel pour Internet Explorer, il y existera forcément des moyens de contournement afin de faire fonctionner les sites Web faits avec Bootstrap sur Internet Explorer. Ce qui serait peut-être mieux est que quelques-uns de ces moyens soient mentionnés dans la documentation officielle.

Certains pensent déjà que Polyfill.io serait la solution pour utiliser Bootstrap v5 sur sur IE 11. Il s’agit d’un service qui accepte une demande pour un ensemble de fonctionnalités de navigateur et ne renvoie que les polyfills nécessaires au navigateur demandeur. Voici quelques exemples des modifications déjà annoncées pour la version 5 de Bootstrap :

  • suppression de jQuery ;
  • abandon du support d’IE 10 et 11 ;
  • bibliothèque d’icônes SVG personnalisées ;
  • passer de Jekyll à Hugo ;
  • mises à jour JavaScript importantes ;
  • mises à jour et corrections mineures des classes.

Source : Bootstrap v5

Le , par Bill Fassinou

 

Related Post

OUIcoding facilite, permet, promeut et célèbre l’innovation !

Nous suivre

Email: [email protected]
Tél: +33 1 84 19 03 47 
Tél: +33 6 58 26 23 59